Vanessa Paradis, une chanteuse à succès

Vanessa Paradis
Vanessa Paradis

Vanessa Paradis est l’image même de la chanteuse issue d’une famille d’artiste. Le père était peintre, créant des peintures, décors, sculptures. Son oncle, croyant en son potentiel, la soutiendra auprès par ses relations. C’est un acteur qui connaît notamment le monde de la production, Il lui permettra de se lancer avec son premier succès « Joe le taxi » ! Bien sûr elle ne part pas avec les soutiens dont ont bénéficié d’autres artistes (comme Matthieu Chedid par exemple), mais Vanessa ne part pas non plus en terrain vierge. Les relations familiales auront été déterminantes pour elle. Ça n’enlève rien au talent, certes, mais ça aide bien tout de même pour démarrer.

Née en 1972 à Saint Maur-des-Fossés, près de Paris, elle débutera très très jeune

Pas seulement chanteuse, elle est aussi actrice, mannequin.

Des débuts très jeune

Elle est rapidement attirée par la mode, les arts musicaux et la danse. Elle prend des cours de danse, se met au piano, et se présente à des castings. Comme d’autres chanteurs et artistes, elle n’est pas très brillante au collège. Elle est assez timide et dit vouloir être comédienne.

Nous sommes le 3 mai 1981, Jacques Martin présente une jeune candidate à l’école des fans, Vanessa Paradis 8 ans, qui chante « La Chanson d’Émilie et du grand oiseau » de Philippe Chatel (comédie musicale Emilie Jolie). Elle était déjà plus que soutenue par la famille …

Vanessa Paradis essaie d’avancer dans la chanson. Elle enregistre un titre « la magie des surprises parties » qu’elle interprète dans un festival italien en 85. Elle n’est pas la première et le disque ne sera pas diffusé. Son oncle soutient Vanessa Paradis et lui fait rencontrer ses relations (en production ), il devient son manager.

Le succès, très jeune aussi.

Vanessa un succès très jeune
Vanessa le succès très jeune

Deux ans plus tard en 1987, à 14 ans, elle devient célèbre ! déjà ! « Joe le taxi » est un immense tube ! La chanson est écrite par Etienne Roda-Gil (voir Julien Clerc) – pas n’importe qui ! – et Franck Langoff. Ce dernier n’est pas non plus un inconnu en chanson francaise. Il compose des musiques pour Florent Pagny notamment à la fin des années 80. C’est un ami de Renaud, pour lequel il a composé d’ores et déjà « Morgane de toi ». Sylvie Vartan, Sophie Marceau et … Serge Gainsbourg au début 1990. Il a aussi sévi avec Johnny Hallyday, Florent Pagny, Garou, Marc Lavoine, Alain Souchon, Patricia Kass… . Pas mal pour mettre Vanessa Paradis sur la bonne voie dans la variete francaise.

C’est l’oncle de Vanessa qui lui fait rencontrer Franck Langoff. Pour elle, il écrit la musique de « Joe le taxi »… en voiture Vanessa, pour le succès ! 3 millions d’exemplaires vendus ! pas mal !

Vanessa Paradis, sa carrière.

Singles, albums et tournées de Vanessa Paradis.

Le premier single avait été un très grand succès, En 1988 Vanessa Paradis enregistre un autre single « Manolo Manolette ». Moindre succès mais 10ème au Top 50 tout de même.

Le premier album suit, « M et J » écrit par Etienne Rode-Gil, musique Franck Langloff. Il est sorti mondialement suite au gros succès international de « Joe le Taxi », mais n’a de succès qu’en France : plus de 350 000 ventes. Vanessa Paradis n’a que 15 ans … . Et renonce à ses études en 1989. En 1990 Vanessa Paradis reçoit une victoire de la Musique, en tant qu’interprète féminine.

Vanessa Paradis
Vanessa Paradis

S’enchaînent alors les albums.

En 1990, Vanessa prépare le deuxième album avec Renaud et Alain Souchon, pas mal déjà. Le succès fait rencontrer les grands de la chanson française et accélère le succès. Mais c’est Serge Gainsbourg qui veut écrire l’intégralité des textes de l’album « Variations sur le même t’aime ». Franck Langloff est à la musique.

Le succès est au rendez-vous, et pour cause avec de tels auteurs compositeurs, même si Vanessa Paradis y est aussi pour beaucoup, bien entendu. Trois singles marquent l’album :

« Dis-lui que je t’aime », « L’amour en soi » et « Tandem ». Plus de 400 000 mille exemplaires vendus.

Troisième album en 1992, Vanessa Paradis a … à peine plus de 20 ans. Elle y chante en anglais et est diffusé mondialement. Le succès est une nouvelle fois principalement en France : Plus d’un million de ventes dans le monde.

Vanessa Paradis : toujours…

Vanessa Paradis en concert
Vanessa Paradis en concert

En 1993 c’est la première tournée avec … l’Olympia  et un Zénith ! Suivent le Canada et l’Angleterre, les Etats Unis et le Japon étant annulés pour raison de santé. La tournée donne lieu à la sortie d’un album : Vanessa Paradis Live.

N’oublions pas que pendant ces années elle aura aussi soutenu certaines causes  dont l’Arménie avec Charles Aznavour ou encore « les enfoirés », des actions caritatives… . Elle aura aussi contribué à différentes œuvres en chantant par exemple pour un film de Luc Besson, ou encore pour Johnny Hallyday ou Maxime Leforestier.

S’ensuivent de nouvelles aventures pour Vanessa Paradis : en 1995, intervention au Festival de Cannes avec Jean-Félix Lalanne à la guitare, et un duo impromptu (a priori) avec Jeanne Moreau.

Après des années d’absence en tant que chanteuse, Vanessa Paradis sort un nouvel album en début des années 2000, « Bliss », le 4èm album.

Plusieurs artistes en sont les compositeurs : Matthieu Chedid, Johnny Depp, Paradis Vanessa, Alain Bashung. Une belle sortie avec 300 000 exemplaires vendus, mais en-dessous de ses plus beaux succès. S’en suit une nouvelle tournée, Olympia, Francofolies….

Vanessa Paradis : le monde est petit pour les stars.

Les dents du bonheur
Les dents du bonheur

Plusieurs films après, l’album «Divinidylle » sort. Ce nouvel album de Vanessa Paradis est principalement composé par Matthieu Chedid, Alain Chamfort etc. Pas de reproche mais une constatation.

Le monde des stars est un petit monde laissant peu de place aux autres auteurs et compositeurs. Le talent certes, les relations pour sûr.

Ne serait-il pas bien, quand on est très connu, de laisser de temps en temps la place à une chanson avec de nouveaux et inconnus auteurs ou compositeurs ? Finalement, ce ne serait qu’un retour d’ascenseur pour ceux qui ont été lancés au départ par quelque relation … . Bref.

L’album est numéro un à sa sortie en France, et permet à Vanessa Paradis d’obtenir deux Victoires de la Musique. Evidemment une tournée s’en suit et c’est un succès : Bercy, Zénith, Elysée Montmartre. Les échanges de bons procédés (marketing aussi, trop marketing ?) continuent : représentations avec Louis Chedid, par exemple.

Suivent en 2011 diverses tournées et concerts : Folies Bergères, Londres, Montréal, Los Angeles…, avec Jacques Dutronc au Palais des sports, avec Alain Chamfort au Zénith, etc.

Vanessa Paradis : toujours et encore

Le sixième album sort en 2013 : « Love songs », 200 000 exemplaires vendus (seulement ? , on s’habitue finalement à mieux, mais c’est pas si mal.) Suivent les concerts au Casino de Paris notamment, dans différents pays d’europe et … une nouvelle Victoire de la Musique pour Vanessa Paradis.

Un album est sorti en novembre 2018. « Les sources », enregistré à Los Angeles.

Album folk-rock, soul, c’est le mari de Vanessa Paradis, Samuel Benchetrit, qui compose et écrit le texte de « ces mots simples ». Vanessa Paradis nous dit : « Il y a des chansons qui n’ont besoin de pas grand-chose pour faire de l’effet. Il n’y a pas besoin d’aller chercher tellement plus. J’aime les choses archi produites et les choses très épurées. (…) C’est une chanson qui n’a pas de rythmique au sens propre. Elle est épurée mais elle est quand même supportée. C’est une chanson d’amour, c’est une véritable déclaration d’amour »

Vanessa Paradis et le cinéma.

Paradis Vanessa , le pont et la fille
Paradis Vanessa , le pont et la fille

On ne s’attardera pas sur sa carrière cinématographique, pour nous c’est la chanteuse française nous intéresse surtout. Notons cependant qu’elle participera à son premier film en 1989 à 16 ans, « Noce blanche », dans laquelle elle est amoureuse de son professeur incarné par Bruno Cremer. Ce film a un grand succès. Le talent reste le talent, et quand des talents se réunissent, le succès est bien évidemment plus probable. Vanessa Paradis reçoit le césar du meilleur espoir féminin !

Suivent alors des films avec Gérard Depardieu, (plus de 2 millions d’entrées) ou encore Jeanne Moreau et Jean Reno mais aussi ponctuellement Jean-Paul Belmondo et Alain Delong en 1997 (semi réussite pour cette fois même s’il a plus d’un million de spectateurs). On n’oubliera pas Daniel Auteuil, avec lequel Vanessa Paradis joue dans « la fille sur le pont », une belle réussite auprès du public cinéphile et un nouveau césar ! en 2000. Signalons aussi un film avec Johnny Depp et Jean Rochefort « l’homme qui a tué Don Quichotte » qui a dû être arrêté suite à de multiples incidents, une vraie aventure que ce projet.

Vanessa Paradis : des (semi) échecs aussi ! ouf !

Il y a aussi des semi échecs, même pour les meilleurs. En 2004, le film Atomik Circus, avec entre autre Jean-Pierre Marielle, n’a que 200 000 entrées environ et a été sévèrement accueilli. Comme quoi on ne peut pas tout réussir même quand on est Vanessa Paradis, et c’est rassurant pour nous ! Le film suivant « mon Ange » est encore moins bien accueilli par le public.

Et de nouveau des succès

En 2010, elle renoue avec le succès. « L’arnacoeur » de Pascal Chaumeil avec Romain Duris, est un vrai tabac avec près de 4 millions d’entrées !

Vanessa Paradis donne de sa voix pour le film « un monstre à Paris » avec … Matthieu Chedid, M, Gad Elmaleh et François Cluzet. Suivent divers films, dont un film américain avec Woody Allen : « Apprenti gigolo », film dit indépendant, qui connaît un très beau succès. Elle joue avec Laetitia Casta, Isabelle Adjani Donald Sutherland dans « sous les jupes des filles » avec plus d’un million d’entrées.

Elle chante cool
Elle chante cool

Vanessa Paradis : elle l’a dit

Alors Vanessa Paradis est vraiment une artiste à multiples facettes. Une bien belle réussite pour la chanson francaise, dont à l’étranger.

« J’ai retravaillé avec certains, comme Matthieu Chedid, mais c’est vrai que j’aime bien changer. C’est un grand plaisir de travailler avec quelqu’un de nouveau, d’éviter le confort…».

Ce qui est important … « Ben c’est l’amour. Les gens qu’on aime, nos amis, nos familles, oui, l’amour quoi. C’est ce qu’il y a de plus important. Et ce qu’il y a de plus beau dans le monde, c’est la nature. Se retrouver en face d’un horizon, ça coupe le souffle, ça apaise, ça ramène à l’essentiel. »

A propos de l’affaire Weinstein et des relations hommes femmes dans les métiers d’artistes :

« Dans mon cercle privé, j’en parle beaucoup, pour apprendre, comprendre, entendre ce que les autres disent. Mais publiquement, c’est très difficile. Les langues se libèrent et c’est tant mieux, bien sûr ! Mais comment, moi, ne pas dire des choses démago ou détestables, ou banales ? Je ne peux pas parler à demi-mot de ces choses. Dès que j’y songe sérieusement, j’ai très vite envie de tout dégommer et de rappeler le sort des femmes depuis toujours, et jusqu’à aujourd’hui, dans les guerres, en Syrie et ailleurs… Les moyens de persécution deviennent toujours plus sophistiqués et les choses s’aggravent et… Vous voyez, je m’emballe… Et en plus je ne finis plus mes phrases ! »

Le sens de la famille

…à propos de sa fille Lily Rose Depp elle dit que : «Je pense qu’elle est faite pour ce métier et qu’elle a beaucoup de talent, donc un bel avenir… Elle a un goût exquis dans ses choix : elle ne se laisse pas aller à la facilité mais va vers ce qui l’intéresse, des choses plus profondes que forcément populaires».

Pour réussir c’est quand même bien d’être appuyer par des stars familiale. C’est normal… mais Vanessa, aider aussi des nouveaux talents, ce serait pas mal non ?

Écrit par Serge Para

ma chanson française