Frero Delavega, un succès de la variété francaise,

écrit par serge para

NON !! les Frero Delavega ne sont pas deux fréros !! Jérémy Frerot et Florian Delavega sont en fait deux amis ou au moins étaient deux amis.

Frero delavega-chansons francaise
Frero Delavega

Jeremy Frero est né en 90. Son père était mélomane. Jeune, il a commencé à jouer de la guitare. Florian Delavega (en fait Florian Garcia) est né quant à lui en 87. Ce n’est qu’à la vingtaine qu’il commence à jouer de la guitare. Ils sont tous deux par ailleurs sauveteurs en mer, ils font les mêmes études dans le sport pour l’animation sportive, le tourisme sportif ou encore devenir professeur de sport. Ils n’habitent pas tellement loin l’un de l’autre.

Mais c’est lors d’un concert qu’ils se rencontrent, et décident de jouer et chanter ensemble. Ecrire son destin et ne pas le subir… de belles leçons de la part de beaucoup d’artistes de la chanson francaise ! (voir entre autre Alain Souchon).

Les débuts de Frero Delavega

Frero Delavega chanteurs
Frero delavega deux amis qui ont osé se lancer !

Ils diront que leurs influences musicales étaient variées et issues principalement de ce qu’écoutaient leurs parents : variété française, musique brésilienne, rap.

Chanter entre amis ne leur suffit pas : ils décident de mettre quelques vidéos sous youtube. En 2011 c’est la reprise qu’ils ont enregistrée de « Price Tag » (de Jessie J, Jessica Ellen Cornish, chanteuse et auteure compositrice britannique) et de « Save Tonight » (de Eagle Aye Cherry chanteur américano / suédois) qui fait un tabac sous youtube. Bien joué !

Deux managers musicaux les remarquent et leur permettent de signer avec Universal… pas mal ! Ils décident de s’appeler Frero Delavega.

Frero Delavega sort alors un premier enregistrement, un EP, « onde sensuelle » en 2013, qui ne fait pas de vague et n’est pas franchement remarqué. (Un EP est un « extended play », un enregistrement plus court qu’un album mais plus long qu’un single).

Mais bon, il faut s’accrocher pour réussir. Ils décident alors de tenter leur chance dans la troisième édition de The Voice (2014). D’autres ont tenté comme Louane par exemple de se faire connaître en passant les examens the Voiciens ! Frero Delavega y chante « Caroline » (MC Sollar, NTM). Ils sont remarqués et c’est Mika qui les coachera. Mais ils sont éliminés, en essayant, en quart de finale, de convaincre en chantant « j’me voyais déjà »  de Charles Aznavour. Ils s’y voyaient mais n’y sont pas arrivés… Rebelotte… il faut de nouveau s’accrocher et persévérer!

Le succès pour Frero Delavega

Freo Delavega scene
Frero Delavega sur scène

Juste après The Voice, en 2014, ils sortent leur premier album « Frero Delavega », pas très original comme nom d’album mais clair, au moins…C’est le titre « Sweet Darling », sorti en single, qui permet à Frero Delavega de se faire vraiment connaître : première vente en France ! et dans les trois premiers en Belgique (francophone bien entendu…). L’album c’est aussi les chansons « mon petit pays » ou « le chant des sirènes » qui vont faire de cet album un album de platine, plus de 450 000 exemplaires écoulés.

Le succès est foudroyant et leur public s’étend très largement.

Le titre le « chant des sirènes » est écrit et composé par les deux du groupe frero delavega mais aussi Mathieu Ladevèze ( dit Barcella). Slameur (voir aussi l’article sur Grand Corps Malade) mais aussi compositeur et auteur pour plusieurs artistes. Il a fait les premières parties de Francis Cabrel ou encore Cali, Jacques Higelin… En 2007 son groupe a gagné  le championnat de France de Slam poésie….

Ils partent en tournée qui sera prolongée jusqu’en 2015.

Les albums s’enchaînent.

Ils reçoivent une première récompense en fin 2015 aux NRJ Music Awards : « duo de l’année ».

Les NRJ Music awards, ont été créés en 2000 par NRJ soutenu pas TF1. Ils décernent des prix chaque année au palais du festival de Cannes, et ont récompensé notamment M. Pokora, Shakira. En 2018 des mentions spéciales ont été décernées par exemple à Christine and the Queens et Eddy de Pretto .

Le deuxième album sort aussi en fin 2015 : « Des Ombres et Des Lumières ». Le titre « Ton Visage » connaît un gros succès et Frero Delvega est « Album de chansons de l’année », aux Victoires de la Musique.

Frerodelavega-dernier concert
FRerodelavega un dernier concert

D’autres singles sont remarqués « Le Cœur éléphant » et « Autour de moi ». La tournée de Frero Delavega en 2016 est un immense succès.

La séparation de Frero Delavega

Mais le succès n’est pas toujours une bonne nouvelle puisque les deux amis se séparent  en fin 2016, même s’ils assurent ensemble, quand même, une tournée en 2017. Frero Delavega font un dernier concert place des Quinconces à Bordeaux, près du lieu de leur début, avec 25 000 spectateurs !

Frero Delavega est mort, vive Frerot et Delavega ! Ils auront bien réussi tous les deux ensemble !

Les voies se séparent. Jeremy Frerot aurait connu une vraie déprime selon lui suite à cette séparation, sachant qu’il ne l’aurait pas voulue. Elle lui aurait été imposée par son (ex?) ami, qui souhaitait tout arrêter.

Il se relance cependant en fin 2018 avec un album solo, « Matriochka » (poupée russe en bois, peinte). Son ancien partenaire Florian Delavega, fait une apparition, jouant de la guitare, dans le vidéoclip du titre single , « revoir »… une façon effectivement de le revoir, sympa ou de lui dire au revoir… ? chi lo sa ? Jeremy Frerot a écrit et composé le titre disant qu’il le dédiait à son ancien partenaire qu’il remercie ainsi. Il parle beaucoup de son entourage dans cet album et ce titre.

Quant à Florian Delavega il a quitté le monde du succès. La célébrité lui pesait beaucoup semble-t-il. Il aurait dit « J’ai plein de rêves, construire une famille, mon endroit à moi … »  là ou il pourrait tout construire « de mes propres mains ». C’est beau tout de même de prendre une telle décision. Sagesse ? maturité ? fatigue du succès ? Courageux et adulte en tout cas ! Bravo !

Il l’a/l’ont dit

Au début du succès :

« Cette aventure a été pour nous d’une intensité foudroyante et d’une richesse incroyable. Nous en sortons grandis. Merci infiniment »

A la séparation :

Florian Delavega « … se sentait coincé, (selon Jérémy Frerot) … Il pensait qu’il ne pouvait pas transmettre ses messages. Il faut être lucide, Frero Delavega était un produit et pour que ça marche, il fallait jouer le jeu … il ne le supportait pas. Notre duo était en contradiction avec nos convictions, au bout d’un moment, il a craqué ». un produit, c’est pas faux et c’est un peu triste non ?

Frerodelavebga-separation
Frerodelavega la separation

« Moi j’avais envie de continuer. Je n’ai pas fini de dire ce que je pense à travers la musique. Même avant la fin des Frero Delavega, on s’était dit que je continuerai pour tenter les choses seul et démarrer cette évolution ».
« J’ai vraiment envie que les gens découvrent que j’ai fait autre chose que ce que je faisais avant »

Pas facile de supporter le succès et le monde de la chanson business quand le succès est foudroyant …On se le prend comme un coup de poing dans l’œil sans doute ?

 

 

Écrit par Serge Para

ma chanson française