Agissons pour la chanson française !
Découvrez de nouveaux artistes et chanteurs ou redécouvrez vos artistes et chansons préférées.

Agissons pour la chanson française !
Découvrez de nouveaux artistes et chanteurs ou redécouvrez vos artistes et chansons préférées.

Alain Souchon : Presque /Âmes Fifties

alain souchonNous ne l’avons pas entendu, en solo et avec des chansons inédites, depuis 2008. Cette année-là, souvenez-vous, il nous avait pondu cette sublime galette qu’est « Ecoutez d’où ma peine vient ». Totalement composé et écrit par Mr Souchon, cet album sera trois fois disque de platine. Il est revenu en 2011 avec « A Cause d’Elles », album de reprise de comptine pour enfant et en 2014 avec un album en collaboration avec Laurent Voulzy. Aujourd’hui, il est de retour avec deux titres qui figureront sur sont album qui sortira le 18 Octobre prochain.

 

Souchon, un avant-goût de son nouvel album !

Voici quelques jours que ses deux nouveaux titres sont disponibles sur les plateformes d’écoute. Et c’est depuis le métro parisien, après une rentrée à la Sorbonne des plus sympathique, que je les écoute et que je vous fais part de mes impressions concernant ces nouveautés.

Pour une fois, Alain Souchon, Chanteur de 75 ans, n’a pas travaillé avec son ami Laurent Voulzy. Non, il a travaillé … Elle n’est pas belle la vie ?souchon et fils

La plume d’Alain est loin d’être sèche et son inspiration ressemble à un rêve mélancolique et nostalgique sur un air de souvenir joyeux.

C’est Presque Souchon.

L’introduction de la chanson est très pop. La voix de Souchon est, comme d’habitude, douce et posée. Il nous propose presque une chanson d’amour. La mélodie pop qui introduit la chanson, se transforme en un refrain romantique, prenant et entêtant.

J’imagine la scène de la chanson. Une dame charmante assise en terrasse d’un café, le protagoniste l’observe mais elle s’enfuie, reprend sa route… Et si un jour, il la recroisait au hasard d’un chemin ? Et s’il osait ? Le mystère est magique.

Âmes Fifties et souvenirs éblouissants.

Un piano et une voix mélancolique lance cette deuxième chanson. Suivent les violons nostalgiques sur des paroles qui évoque des souvenirs des années cinquante (époque qui correspond à la jeune adolescence du chanteur). La chanson, dans sa généralité est très planante, très inspirée et inspirante. Alors qu’on pourrait se dire « Oui, bon, la nostalgie, on a déjà entendu ça quinze mille fois… ». Seulement, Alain Souchon rend cette chanson tellement personnelle que personne ne peut avoir entendu cela. Tellement personnelle qu’il y évoque ses propres vacances et énonce les prénoms de ses amis d’enfance.

La musique reste est pop à tendance variété. Le piano et les violons sont là pour le coté variété Française, la caisse claire, les synthés et claviers, ainsi que le p’tit rif de guitare électrique apporte un coté pop tout en nous plongeant dans le spleen et l’enfance du chanteur.

Alain Souchon en clip vidéo.

Alain Souchon nous fait l’honneur d’accompagner ses chansons par des clips… Mais nous sommes bien loin de la qualité des chansons.

Dans la vidéo de Presque nous apercevons le chanteur au milieu d’un palais des glaces avec sa guitare, qu’il n’utilise pas. Quel est l’intérêt ?

De temps à autre nous avons vu sur une femme filmée à différents moments de sa vie ? De sa journée. Nous retrouvons le thème de l’amour lorsqu’elle essaie une robe de mariée. Le « nous », le « toi et moi » comme la rencontre par le hasard évoqués des paroles ne sont quasiment pas représenté dans la vidéo. C’est bien dommage.alain souchon album

Heureusement pour les fans des clips musicaux, il relève le niveau avec « Âmes Fifties ». Il est seul dans une salle noire, chantant devant son micro. Des ballons blancs sont disposés un peu partout au sol, dans les airs et dans ces ballons nous apercevons quelques souvenirs de Souchon… Qui s’envolent au fur et à mesure. Quel choix, et quel sens artistique ! Les souvenirs s’en vont… Parce qu’avec le temps va tout s’en va… Comme dirait Léo Ferré.

La suite ?

Oui, le 18 Octobre l’album complet arrive. Je suis impatient d’écouter la totalité de cette galette. Alain Souchon part ensuite en tournée dans toute la France dont un passage au Dôme de Paris du 14 au 17 Novembre. Nous y serons, et vous ?

Retour haut de page