Variété française

La variété française est bien plus qu’un style musical. La variété française c’est un état d’esprit, une façon de créer à la française. Les plus grandes chansons française, celles avec lesquelles nous avons tous grandi sont considéré comme appartenant à la variété française.

La variété française c’est quoi ?

Des définitions officielles ?

Le Larousse nous dit…rien.

Le Littré nous dit … rien.

Alors les académiciens peuvent nous sauver ? Le Dictionnaire de la langue française de l’académie française  nous dit … rien.

Fichtre. La variété française n’existe pas. On peut encore espérer pour la variété francophone : nada.

Variété : « État de ce qui est varié. La variété d’un paysage. Il y a beaucoup de variété dans cette musique. La variété des objets. La variété des opinions. Il y a dans ces vers une grande variété d’idées et d’images. Spectacle magnifique et plein de variété. Il n’y a pas assez de variété dans ce tableau. »

Bref, il y a un peu de tout dans la variété en général et donc dans la variété française en particulier ! Des chansons, des chansons françaises et chansons francophones, des paroles et de la musique, la chanson française avec un grand LA ?… Nous voilà bien avancés.


Définition, essayons …

Tentons ceci dit de mieux la définir cette variété française. Tout d’abord, ce ne sera pas un genre défini comme le rock, le rap, le jazz ou encore la pop. On y mettra donc les chansons françaises qui collent pas tout à fait avec les styles différents qui sont tous venus des pays anglo-saxons !

Notre variété à nous est bien tricolore. Elle regroupe les chansons que certains qualifient de « légères » pour ce qui est des textes, faciles pour ce qui est de la musique. Elle s’adresse au plus grand nombre, on peut l’écouter en famille, elle sera consensuelle : elle passera. La chanson francise est un genre musical qui nous vient du début de 19 ème siècle. La poésie inspire ses paroles. La variété française est plus étendue, mais moins perçue comme étant une industrie de la musique comme peut l’être la musique anglo-saxonne. Plus désintéressée la variété ? hum…. On prend vite les mauvais plis.

La ‘variété et +’ pourra intégrer superficiellement des styles différents, un peu rap des fois, un peu rock, un peu reggae, mais pas trop : elle reste de la variété. Mais elle ne sera pas « tribale », religieuse ou sectaire. Elle sera là pour le plus grand nombre et non pas pour un public se définissant comme étant spécial, à part, avec ses codes vestimentaires ou ses pensées spécifiques.

Beaucoup opposent cette forme populaire de la chanson, qu’est la variété, à des musiques plus centrées, plus « messages », plus pures pour un contexte donné, plus profondes et plus confidentielles en matière de public, ayant ainsi plus de sens et de valeur (le rock, le métal, etc.).


La variété

Pas de rap des débuts d’Orelsan (avec « sale pute ») ou de Maître Gims qui voulait tuer les homosexuels et les laisser crever sur le périphérique ! Elle restera républicaine la variété, pas misogyne et pas homophobe.

Mais attention la variété n’est pas non plus sans effets. Elle est souvent le reflet de la société et de son évolution, elle contribue aussi parfois à l’évolution de la société en mettant en avant tel ou tel thème, dont elle nous fait prendre conscience. Elle évolue avec nous et nous fait évoluer. Notre variété française n’est pas béni-oui-oui, c’est une maline….

Elle nous marque, la variété, toute notre vie. Vous souvenez vous de « .. je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans… », « Quand je serai K.O. Descendu des plateaux de phono », « tout va très bien madame la marquise » ou encore « j’avoue avoir eu vent de vous mon amour » ou enfin «  j’ai toujours préféré, aux voisins les voisines… »… et si ça ne vous dit rien, révisez vos classiques !

Souchon
Souchon

Elle sera souvent également plus attachée à un chanteur ou chanteuse qu’à un style, et pour cause. On ne dira pas c’est un rockeur, mais c’est (son nom)… Charles Aznavour, Alain Souchon, Ventura, Serge Gainsbourg, Renan Luce.

En résumé la variété c’est la chanson française telle qu’on l’aime, avec des musiques qu’on aime, des paroles qui parlent de nous, de la société ou de rien, la chanson qui fait plaisir et ne bouscule pas trop. Comme elle est variée, elle peut aller plus ou moins loin dans le rien ou le pas grand chose, l’agréable, le pénible ou le génial… Bref la variété est variée…mais pas avariée !

 

 


Poésie et chanson

La poésie a été une des sources d’inspiration de nombreux chanteurs et chansons de notre variété. Verlaine, Rimbaud, Boris Vian, Jacques Prévert, Victor Hugo, Raymond Queneau, Aragon et bien d’autres

Nos grands chanteurs et chanteuses, on quasiment tous chanté des chansons dont les textes sont des poèmes d’auteurs connus : Mouloudji, Juliette Gréco, Pierre Perret, Barbara, Georges Brassens, Serge Gainsbourg, Edith Piaf, mais aussi bien sûr Leo Ferre, ou encore Ferrat.

 


La variété française, histoire et artistes

Il était une fois

On pourra consulter nos articles sur la chanson francaise et son histoire au travers de ses chanteur et chanteuse. Plusieurs articles abordent les années 1789 à 1920 , puis 1920-1940 et enfin 1940- 1960. Les cabarets, les cafés concerts, les music-halls ont été les lieux privilégiés pour la chanson française : les chansonniers s’y pressent, une forme de liberté de création et d’expression intimiste s’y développe. Pas de différence sociale dans ces lieux, la chanson populaire peut s’y exprimer.

 

Frehel
Frehel

L’opérette a aussi été une source importante dans les années 30, avec des Luis Mariano ou encore Tino Rossi.

Viennent des Ouvrard, Fernandel, Frehel, Mistinguett et Mireille, durant ces années folles d’avant la crise de 1929 ou durant la période qui a suivi et qui avait besoin de sourire en chanson. Les Charles Trenet, Jean Sablon mêlant humour, légèreté ou gravité, ou encore les Ray Ventura.

Sans oublier les Coco Chanel, Sacha Guitry ou encore Edith Piaf et Arletty dont certains ne furent pas exempts d’ambiguïté avec l’Allemagne nazie ou au contraire impliqués dans une forme de résistance. Les Francis Lemarque, Marcel Amont, ou encore Davio Moreno.

 


La variété française dans les années 50 à 80

 

Les années 50, 60, 70 et 80 sont celles tout d’abord du texte qui se veut profond, poétique, sociétal ou engagé. Mais aussi le temps des Charles Aznavour, Jacques Brel, Claude Nougaro, Serge Reggiani, Brassens, Yves Montand, Mouloudji, Gilbert Bécaud, Barbara, Guy Béart, Juliette Greco etc.

Henri Salvador variété française
Henri Salvador

C’est aussi la révolution du disque et de ses chansons plus légères ou parlant de la société, avec des Claude François, Dalida, Joe Dassin, Brigitte Bardot, Claude François, Françoise Hardy, Jacques Dutronc, Sheila, Mireille Mathieu, Henri Salvador, Michel Sardou, Adamo, Gérard Lenorman, Serge Lama, Sylvie Vartan, Johnny bien sûr qui déborde le style rock pour aller vers la variété, ou encore Antoine qui annonce mai 68 et sa libération des mœurs.

C’est aussi les comédies musicales avec Hair et Julien Clerc ou encore Michel Fugain.

Les années 70 ont aussi été celles du disco qui bouscule un peu la variété venant une nouvelle fois des Etats Unis ! Les chanteurs et chanteuses de variété sont tentés de se renouveler en basculant vers le disco. Les radios libres des débuts des années Mitterrand (début 80) préfèrent passer la musique anglo-saxonne et la variétié française souffre. Heureusement, certains artistes s’affirment pour une chanson francaise s’éloignant des influences anglo-saxonnes ou les mettant à la sauce tricolore, dans les années 80, 90 particulièrement.

Viennent Jean-Jacques Goldman, ou Daniel Balavoine, Jeanne Mas, Herbert Léonard, Jean-Luc Lahaye, Mylène Farmer, Patrick Bruel notamment.

D’autres artistes ont marqué ces époques, Michel Berger, Maxime Le Forestier, Bernard Lavilliers, Véronique Sanson, Renaud, Alain Souchon, Francis Cabrel, Alain Chamfort, Stone et Charden, Daniel Guichard, Christophe, Michel Delpech, C Jérôme, Patrick Juvet, Pierre Bachelet, Lio, etc etc

Les années 90 voient venir un renouveau de la variété française : les textes redeviennent importants : « la nouvelle scène française » selon l’expression consacrée, avec des Dominique A, Miossec notamment. Une forme de réaction à une variété parfois trop facile ?

C’est au milieu des années 90 que le Président d’alors, Jacques Chirac, décide de soutenir la chanson française, bousculée par les styles anglo-saxons. Les radios devront passer un quota minimal de chansons francaises et ça , ça change beaucoup de choses !

 


Après 2000, difficile ? mais du renouveau.

 

Stromae variété française
Stromae

Les années 2000 et 2010 voient apparaître des chanteurs français ou francophone de variété ou de pop et variété de grand talent ou parfois de talent mitigé : Stromae, Garou, Alizée, Christophe Mahé, Emmanuel Moire, Pascal Obispo, Vanessa Paradis, Gregory Lemarchal, Axel Red, Florent Pagny, Calogero, Renan Luce, Vianney, Kendji Girac, Zazie, Christine and the Queens, Damien Saez, etc etc.

 

 

 

 

Nouvelle chanson française
Nouvelle chanson française

La nouvelle chanson française, telle qu’on l’appelait alors dans les années 2000, a été un renouveau pour la variété avec des Benabar, Cali, Carla Bruni, Benjamin Biolay, Mathieu Boogaerts, Vincent Delerm, Cœur de pirate, a un peu disparue aujourd’hui, la nouvelle chansons francaises… Textes originaux, recherchés, collant bien avec la musique sont autant de renouveau que portaient ces artistes.

Le télé-crochets et autres The Voice et Nouvelle Star ont amené de nouvelles stars, quelque peu fabriquées par les labels ( !) comme Jennifer, Amel Bent ou Louane, Julien Doré par exemple. La grande roure de la réussite et de la chanson business…

Evidemment on fait ici un peu un inventaire à la Prévert, et bien entendu on en oublie plein. Ceci veut dire en fait que la variété francaise a une profusion de chanteurs et chanteuses et qu’elle se porte pas si mal finalement.

 


Le rap contre la variété ?

Le rap ça rappe parfois…
Le rap ça rappe parfois…

Pour autant, et particulièrement auprès de la jeunesse, la variété française

a été détrônée par le rap…pas la même chose tout de même. Et ça fait mal à la vaiété , ça rappe fort ! Soprano, Orelsan, Bigflo et Oli, Booba, Maître Gims… Entre violence, homophobie pour certains, et rejet de la société ou rap business pour d’autres, ce rap est parfois bien décevant. Heureusement le rap n’est pas que cela, mais il a, en tout état de cause, bousculé la variété française et +…

Il y a de beaux textes dans le rap parfois, parlé, scandé, avec des mots et formules chocs, de belles rimes, le rap français a trouvé son chemin, contribuant à mettre la chanson francaise et sa variété dans des chemins de traverses.

Alors la variété française est-elle en bonne posture? Prise entre la chanson business formatée issues des The Voice et autres tremplins , le rap qui l’écrase et la facilité dans laquelle la chanson francaise tombe parfois, elle n’est pas en si bonne santé que cela. Heureusement que des Stromae par exemple contribuent à la sauver.

Tenir dans la durée n’est pas simple, et sans doute encore moins aujourd’hui avec la rapidité avec laquelle les nouveautés défilent. Des Grégoire par exemple, n’ont pas fait long feu.

Il y a du renouveau aussi dans la ‘variété +’ française et francophone, Eddy de Pretto ou encore Tim Dup en sont des exemples… mais il y en a beaucoup d’autres.

 


 

Christine and the Queens variété française
Christine and the Queens

Du renouveau dans l’air ?

Des Stromae et des Christine & The Queens ont contribué à redonner le goût de la chanson en français et de nombreux nouveaux artistes s’y sont lancés de façon décomplexée. Ils ne rechignent pas maintenant à faire référence à des Babara, des Moustaki, des Gainsbourg.

Les petits nouveaux mais aussi les un peu plus anciens reviennent aux sources : Cali chante Ferre par exemple… et ca passe bien. Le balancier continue à balancer : un peu trop en un sens, un peu de réaction et de retour en arrière. La variété  est finalement potentiellement en bonne voie.

Même si entre accusations de plagiat permanentes, achat de ‘likes’ et autres ‘vues’ sous youtube ou ‘écoutes’ spotify , rôle de plus en plus contraignant et directif des labels et autres émissions à forte diffusion, radio soumises à la rentabilité et la facilité, à savoir la musique anglo-saxone ou ne passer que ceux qui se vendent le mieux… il devient un peu compliqué de séparer le vrai du faux dans les réussites et de voir de nouveaux talents émerger, qui ne soient pas issus de la musique business.

Il y a pourtant beaucoup de nouveaux talents, mais qui ont du mal à se faire connaître comprimés entre les labels et les circuits établis. Certains ne font-ils pas payer le fait de passer en première partie de leur spectacle ?

Une raison d’ailleurs qui nous a poussé à créer ce blog pour soutenir la chanson française dans toute ses composantes, et notamment celle de la variété à la française.

Alors soutenons la variété ensemble…elle le mérite bien !


Auteur : Serge Para


Les meilleurs chanteurs de variété française