Agissons pour la chanson française !
Découvrez de nouveaux artistes et chanteurs ou redécouvrez vos artistes et chansons préférées.

Agissons pour la chanson française !
Découvrez de nouveaux artistes et chanteurs ou redécouvrez vos artistes et chansons préférées.

Le metal et hard rock Français

link wray
link wray

Le Hellfest est sans doute l’un des évènements les plus importants pour le Metal et hard rock français… Ça se passe en France depuis 2006, à Clisson (près de Nantes). Depuis tout ce temps, le festival a grandi. Il est de plus en plus réputé, le public s’agrandit de plus en plus et les places commencent à se faire rares. Depuis le début du festoche, les têtes d’affichent sont de plus impressionnantes. La première édition accueillait Saxon, Motorhead et  Korn, déjà une belle tête d’affiche pour une première. L’édition 2017 accueillait Judas Priest, Avenged Sevenfold et Iron Maiden, des monstres internationaux du tal. Mais ce festival accueille aussi des français, très célèbres eux aussi… Et cette année, le festival était « sold out » en moins d’une heure trente ! Alors ? Qui sont ces français qui côtoient les grands d’Amérique, du Royaume-Uni, d’Australie, et même du monde entier ?

Commençons par le début !

D’où vient le metal ?

Le métal est un genre musical inspiré du rock, du blues et jazz qui apparaît dans les années 70. Tout commence avec Link Wray et son morceau « Rumble » en 1958. Un tout nouveau son est créé, ça s’appelle la distorsion. En poussant le volume de l’ampli relié à sa gratte au maximum et en le bricolant un peu, le son en sort totalement saturé. Une nouveauté car depuis la naissance de la guitare électrique en 1928, le son était clair, et les rock’n’roll d’Elvis Presley ou Tommy Stelle restaient très acoustique. Et depuis Link Wray, ce son commence à se démocratiser. Nous le remarquons avec Eddie Cochran (par exemple) sur son enregistrement live de 1959, son son (Et pas Sanson !) est plus électrique. Cette nouveauté inspirera plusieurs guitaristes dont un qui deviendra le plus grand : Jimmy Hendrix. Ce grand Maître aura instauré un grand nombre de technique pour jouer sur une guitare électrique pour produire un son dynamique et « sauvage ».

le « lourd metal »

Un journaliste de l’époque disait que c’était du lourd metal tombé du ciel. Arrivera ensuite les groupes comme les Stooges, groupe d’Iggy Pop, ou the Who ajoutera au rock des années 50 et 60, comme les Beatles, une nouvelle énergie et un coté beaucoup plus « rentre dedans » pour la nouvelle génération. Et c’est en pleine période hippie que les chants hurlés font leurs apparitions. Dans la continuité de Hendrix, Eric Clapton, Jimmy Page, Jeff Beck et vont rendre le blues plus grand, plus fort. On obtient du Hard Blues. Mais en 1968, Jeff Beck du groupe Yardbirds sort un album solo plus électrique et novateur « truth ». Jimmy page lui veut aller plus loin que ça et fonde « Led Zepplin ». Et dans les années 70 d’autres groupes sous l’influence de Jimmy apparaitront comme Deep Purple et Black Sabbath. Le Hard Rock est né ! Et MotorHead viendra accélérer les riffs de guitare et les partitions de batterie… Et voici comment le metal est né !

Le Metal en France

Et pendant ce temps-là en France, le seul rock que nous écoutions était Johnny Hallyday, Eddy Mitchell, Dick Rivers ou encore metalJacques Dutronc. Mais soudainement apparaît, en 1977, un groupe aux guitares saturées, aux riffs lourds et aux textes engagés. J’ai nommé Trust, formé autour de Monsieur Bonvoisin (Chant) et Monsieur Nono (guitare). Trust est le plus grand groupe de Metal/ Hard-rock français et est toujours aussi populaire. Si ce nom ne vous dis rien, connaissez vous ces paroles : « Antisocial, Tu perds ton sang froid ! » ? Bien-sûr que oui ! Ce titre à même été traduit en anglais et repris par Anthrax !

A cette même période, se forme le groupe téléphone, avec Jean-Louis Aubert et Louis Bertignac. Leurs Influences ? Rolling Stones, The  Beatles, Bob Dylan… Beaucoup moins Hard mais très rock malgré tout ! Et grâce à eux le rock qui déménage arrive en France !

Sont venus ensuite des groupes comme Vulcain en 1981, qui. Après leurs premiers albums ils sont devenus le « Motorhead Français » et ont été félicité par le groupe Slayer. Les années 80 sont aussi marquées par les wampas, groupe de rock alternatif, connu pour leurs textes faussement juvéniles.

des autres styles que le Métal

Puis ensuite sont venus se greffer d’autres styles. Par Exemple, Hubert- Félix Thiéfaine et Jacques Higelin ont apporté un coté psyché au rock français, ainsi qu’un coté complexe et surréaliste aux textes. Des textes qui d’ailleurs dans le métal sont souvent morbide, mélancolique et souvent très engagés.

Dans les années 80, pendant que scorpions provoquait un « baby-boom » avec sont magiques et indémodables « Still Loving You » le groupe Téléphone sortait son magnifique slow « Le Jour s’est Levé » et après ces douceurs rock, le punk, le nu métal, arrivent en France avec des groupes comme Tagada Jones (punk rock), Mass Hystéria (nu métal) qui se sont formés en 1993. Ils ont apporté des riffs de guitares plus lourds, plus rapides avec une batterie beaucoup plus assurée et l’introduction de doubles pédales. Leurs voix sont dures, roques, cette technique vocale s’appelle le scream. Elle est très utilisée dans ce style musical. Ces groupes se forgent un public fidèle et de plus en plus nombreux, alors que le rock  commence à se disperser et que le Rap arrive sur le marché.

des groupes naissent dans l’ombre

En effet, les guitares disparaissent du champ musical et des radios françaises, mais dans l’ombre, et avec ce public toujours aussi fidèle de nouveaux groupes (et donc de nouveaux styles arrivent !) naissent comme AqME qui introduit le metal alternatif sur nos scènes. C’est un sous-genre du métal qui existe aux USA depuis les années 80 qui fait une approche expérimentale du heavy-metal. Arrive ensuite le deathcore avec le groupe Eths, par exemple. Ils ont fait leurs adieux à la scène récemment au Trianon. Les textes sont très noirs, la musique très rentre-dedans.

Dans un autre style, tout aussi particulier, Nous avons Pleymo et son nu métal puissant qui ont fait de nombreuses couvertures de magazine, la première partie de Slipknote au Zénith de Paris. Ils se feront connaître grâce à ça au Japon et Royaume uni. Le metal français passe les frontières et s’en va tout doucement conquérir le monde.

Les Festivals Metal en France

Le métal n’est pas très apprécié en France contrairement à l’Amerique. Les clichés sont à la base de ce mépris. Des clichés comme « Le metal est une musique de sataniste », « Si t’écoute du métal tu deviendras fous », mais encore heureux la folie ne contamine pas. Mais l’ignorance et la bêtise, si ! Mais faut dire que les gros nounours tatoués, percés, barbus, chevelus qui crient, montrent leurs derrières aux caméras en buvant de la bière (encore un cliché dis-donc !) n’aident pas vraiment à la bonne image du public metalleux. Et Pourtant on trouve, en France, un grand nombre de festivals, tellement attendus par les fans de metal !

Metal : festival le Hellfest
Metal : festival le Hellfest

Le plus connu, le plus demandé, celui-ci qui affiche complet en moins de deux heures, j’ai nommé le HELLFEST. Il existe depuis 2006, et se passe à Clisson (Loire-Atlantique). Benjamin Barbaud et Yoann

Le Nevé sont à l’initiative de ce festival qui à l’origine accueillait 22 000 personnes. Aujourd’hui c’est plus de 160 000 festivaliers qui viendront écouter les concerts de Kiss, Slayer, Eagles Of Death Metal

Plus orienté Black Metal et Death Metal, Le MotorCult Fest se déroule en Bretagne depuis 2007. A L’origine ce n’était qu’un petit concert de reprise de chanson Disco ou de génériques de dessins animés mais version gueulante et guitares archi-saturées. Petit concert qui deviendra grand festival qui enregistre presque 30 000 entrées chaque année.

D’autre festivals se déroulent un peu partout en France, le Download est passé par la France ces deux dernières années, le Xtreme Fest… C’est le Rendez-vous des Headbangers.

L’essentiel du Métal Français

Comme je le dis plus haut, Trust à été le premier groupe de Metal français, je dirais même hard rock. Ils ont été influencés par AC/DC et ont même fait une chanson hommage à Bon Scott, le premier chanteur du groupe mythique, elle s’appelle « Ton dernier acte ». Son tube « Antisocial » a réussi à traverser les générations et les frontières. C’est le morceau de metal qu’il faut connaitre en France. Pour l’écouter c’est ici:

 Vulcain

Vulcain : Ils se sont séparés en 98 et nous ont laissé pendant plus de 10 ans sans nouvelles… Leur album  « Rock’n’roll secours »  a été une révélation et ils l’ont même réenregistré en 2013 juste après un retour sur scène au Hellfest ! Cet album à été pour moi une ode aux britanniques Iron Maiden et au Heavy Metal. D’ailleurs, ils sont certainement les premiers à jouer du Heavy Metal en France. Mon titre préféré d’eux est « Faut Faire la guerre » sorti sur leur dernier album avant leur album Big Bang en 92. Le titre de l’album est bien trouvé. Il est explosif. Les riffs et solos sont beaux, bien construits, mélodieux, lourds et la voix roque nous envoie tout droit dans l’univers metal. C’est un album qu’il faut écouter, de toute urgence !

Satan Jockers

Un autre monstre du Hard Rock Français, Satan Jockers. Formé par Renaud Hantson et Laurent Bernat dans les années 80. Renaud Hantson est considéré comme le meilleur chanteur de Hard Rock Français, surtout depuis que nous avons pu entendre cette belle reprise de « Child in Time » chanté à l’origine par Deep Purple. Ils sont revenus en 2011 avec un sublime album « Addictions » et c’est grâce a cet album que je les ai découverts. Un album dans lequel le sujet principal est la drogue. Voici d’ailleurs « Reine Cocaïne ».

Tagada Jones

Ce ne sont pas des fraises, mais Tagada Jones la Ramène plutôt pas mal ! Le plus populaire des groupes de punk Français. En effet, ils ont déjà, à leurs compteurs, plus de 1 800 concerts et ont traversé 24 pays. Oui, je crois que c’est la première fois qu’un groupe de Metal  chantant en français arrive à traverser le monde pour chanter, que dis-je ? Pour CRIER des chansons puissantes, engagées et très franche. Nous retenons le fameux « Mort aux cons », « Je suis démocratie » ou encore « Vendredi 13 » en hommage au Bataclan et autres attentats du 13 Novembre 2015. Et de toute manière, nous sommes comme eux, libre de penser… Alors ? Vous aimez ?

 

Mass Hysteria

Nu metal : mass hysteria
mass hysteria

Mass Hysteria est pas mal dans son genre aussi. C’est le Groupe de Nu Metal incontournable en France. Matière Noire est un album qui m’avait surpris à sa sortie et ils viennent de remettre le couvert avec un album Puissant « Maniac ». J’y ai retrouvé des sonorités de la musique actuelle. Beaucoup de sons éléctroniques qui finalement se marient bien entre eux. Les textes sont toujours aussi recherchés et poétiques. Ils sont actuellement en pleine tournée et seront en Décembre 2019 au Zenith de Paris.

 

Pleymo

Encore du Nu Métal ? Et C’est parti ! Voici Pleymo ! Avec seulement 4 albums studio (pour le moment) ils ont réussi à tourner dans le monde, à obtenir une victoire de la musique en 2004. Leurs mélanges entre le Hip Hop et le metal a toujours été parfaitement bien dosé. Sur scène, Pleymo provoque à chaque concert des Braveheart (ou Mur de la mort), pratique popularisée par le groupe Sick of It All. Ils ont marqué une longue pause entre 2007 et 2017. Ils se reforment alors pour feter les 20 ans du groupe. La chanson que je retiens ? La voici, « Divines Excuses »

Ils viennent de mettre fin à leur carrière, mais ont marqué le metal Français. AqME viennent de nous sortir un « Requiem » magique en guise d’adieu. C’est un metal alternatif. Pas de cris. La voix est assez claire mais les guitares sont toujours aussi puissantes, les mélodies entrainantes. Leur carrière aura quand même durée 20 ans, tout pile. De 1999 à 2019, ils auront eu le temps de nous pondre 9 albums studio que les métalleux français retiendront longtemps. Et pour clore ces 20 ans de fusion avec un public dévoué et fidèle, ils passeront au trianon le 5 Octobre 2019. Bonne continuation à vous les gars !

[No One Is Innocent]

[No One Is Innocent]. Un nom de groupe tiré d’un titre des Sex Pistols. Fondé en 1993, leur premier album a été certifié disque d’or. C’est avec des titres dénonciateurs et presque provocateurs comme « Où étions-nous ? », parlant du passage de Jean-Marie Le Pen au second tour des élections présidentielles, que le groupe séduit. Ils alternent tout au long de leur carrière entre le rock, le Heavy Metal en ajoutant parfois des sonorités électro. Ce groupe fait parti des groupes les plus vus de la scène rap-metal française.

Eths

eths metl
eths

Nous nous attaquons maintenant à du lourd, du très lourd Même. Eths est un groupe de deathcore. Le chant, exécuté par une femme, est d’une étonnante force et étonnamment grave. Les textes parfois en français, parfois en latin sont atrocement sombres et ténébreux. Ils ont fait leurs adieux à la scène à la fin d’un concert au trianon… Quand Placebo nous chantait « Protège moi, Protège-moi », Eths préférait chanter et screemer « Détruit moi »

 

 

 

 

Je vous souhaite maintenant une bonne écoute… Si vous n’aimiez pas le metal ou aviez des idées préconçues sur ce style musical, j’espère avoir réussi à éclairer vos lanternes sur ce style musical complexe et pour le moins surprenant. C’est peut-être une musique peu accessible mais elle est de plus intéressante et des plus importantes. 60 ans que ce style réunit un public fidèle et de plus en plus nombreux et demandeur… Et je pense que cela n’est pas prêt de finir, surtout à l’international car les groupe des années 2000 comme Avenged Sevenfold n’ont pas fini de nous épater puis de nouveau groupe suivent les pas de leurs prédécesseurs.

Le P’tit Wil 😊

ma chanson française

Retour haut de page