/** * André début code Google Tag Manager */ /** * André Fin Google Tag Manager */

Maître Higelin

Higelin sur scène
Higelin sur scène

 

Maître Higelin, posé sur son nuage,
rimes et quatrains et sur scène en nage, un sourire serein et tombe soudain du ciel
La triste et sombre nouvelle
Un maître qui s’éteint, de l’homme oiseau
Qui s’envole sur les ailes du silence
Qui laisse un froid dans le dos
Dans toute la France

 

 

Oui, cette nouvelle est arrivée le 6 Avril 2018, je me rappelle, j’étais en cours de Sciences Physiques quand j’ai reçu la notification. Et le monde, autour de moi, s’est effondré… Le cours n’avait plus aucune importance à mes yeux… J’ai presque toujours aimé Higelin. Tout du moins, depuis 2013. C’est à ce moment que je l’ai découvert. Cet album bleu, avec ses longs cheveux blancs-gris, sa veste. Un homme qui a la classe et cet opus magnifique qui s’appelait « Beau repaire » m’a suivi pendant des lustres jusqu’à ce que je découvre « Coup de Foudre », « Illicite » puis « Champagne pour Tout le Monde ». Puis mon amour pour Jacques Higelin est né et est resté. Il n’y a pas une journée sans que j’écoute cette voix, ces mélodies, ces textes formidables… Mon seul regret à ce jour ? Ne jamais l’avoir vu sur scène

Je vais alors vous parler un peu de sa vie, comme pour un hommage

L’histoire d’Higelin

un maître de la chanson française

C’est au tout début de la seconde guerre mondiale que le petit Jacques est né. C’était le 18 Octobre 1940. Sa mère est belge et son Père Alsacien. Très proche des deux, il raconte dans un interview que sa mère l’accompagnait lorsqu’il faisait l’école buissonnière et ils se baladaient alors de longues heures sans rien se dire et en se souriant. Et son père, lui, lui avait dit qu’il travaillait dans les assurances alors qu’il était Maître d’école. Il ne voulait pas montrer à son fils qu’il n’avait qu’un « petit boulot ». Mais Higelin s’en fout ! Il respecte son père et est fier de lui, comme nous tous pouvons être fier d’un père. Il intègrera ensuite, à l’âge de 16 ans une école d’art dramatique au cours Simon.

Higelin comédien

Tout ça pour entamer une carrière de comédien dans les années 60. Il tournera dans de nombreux films comme « Le bonheur est pour demain ». L’histoire d’Alain qui quitte ses parents et qui se perd à St Nazaire… Un beau film de Henri Fabiani, je trouve. Après son service Militaire, Higelin continue dans le cinéma et obtiendra des rôles dans des films ou des épisodes télévisés comme « Une fille dans la montagne ». Il y rencontrera du beau monde comme Pierre Barouh, le créateur du label Savarah, Jacques Canetti, Brigitte Fontaine (avec qui il collaborera plus tard) …

Higelin acteur
Higelin acteur

 

Higelin chanteur

Puis sa carrière prend un nouveau tournant en 1964. Jacques Canetti propose à jacques Higelin de travailler sur un texte de Boris Vian et d’enregistrer six chansons de Vian. Le texte inédit de Vian, Higelin en fait une chanson très blues et très french Touch, avec de l’accordéon, du piano, des cuivres. Il a sublimé ce texte. Nous pouvons l’écouter ici :

 

Le premier Disque d’Higelin sort. « Jacques Canetti présente Jacques Higelin Chante Boris Vian et Higelin ». On y retrouve « Je rêve », texte de Boris et musique sublime de Jacques et cinq autres reprises de Boris Vian. Sur la face B les premières chansons d’Higelin « Quand j’improvise sur mon piano», « Fleur de Pavot », deux bijoux inestimables et les deux premières chansons d’Higelin, textes et musiques ! Nous y retrouvons un Duo avec Mme Fontaine, des Textes de Marc Ormor et TOUTES les musiques sont de Mr Higelin… Mais attendez ?

Comment a-t-il appris la musique ?

Il regardait son père jouer au piano. Il avait cette manière de faire rouler le clavier, qu’on dirait un oiseau qui sifflote et il se balançait de gauche à droite et le petit Higelin était en admiration totale. De temps en temps, il lui demandait « Comment fait-on un Do majeur ? ». Son père lui montrait volontiers. Il commence tout doucement à jouer. Puis un jour, il découvre des disques, des artistes qui l’ont marqué a jamais comme Mariah Jackson.

 son piano sur scène
Higelin et son piano sur scène

Il disait « C’est bon la religion comme ça ». Higelin croyait en cette femme, en cette voix qui transporte, le titre qui l’a marqué sur cette chanteuse était « The Upper Room ». D’ailleurs, son père et son grand père disaient qu’il écoutait de la musique de nègre, que ce n’est pas de la musique mais du bruit. Il disait ça à propos de Charlie Parker. Higelin connait par cœur la chanson « Now’s the Time ».

Un jour, Il a découvert Fats Waller grâce à une fille qui lui avait offert le disque. Cela l’a totalement réveillé. Il a posé le phonographe sur le piano puis il a commencé à jouer « Valentine Stomp », à l’oreille car il ne savait pas lire les partitions.

 

Higelin disait que si tu ne jouais pas d’un instrument, il te manquait la grâce. Et il a raison, quelle grâce quand il improvise sur son piano ! Quelle classe !

Et sa voix ? Comment a-t-il trouvé sa voix ?

La réponse se trouve dans l’interview « Les 7 minutes d’Higelin ». Le P’tit Bonhomme est né avec le cordon ombilical enroulé trois fois autour de son coup. Cette puissance vocale vient de là. Quand Higelin crie avec sa voix, qui lui est si particulière, omnipotente et redoutable, c’est qu’il veut se dégager de cette sensation, émotion terrible d’étouffement à cause du cordon, et l’envie de respirer. De plus, sa grand-mère chantait. Pendant ces réunions de famille, la musique était présente. Le père d’Higelin au piano, sa grand-mère et Jacques au chant, l’ambiance était garantie. Higelin a donc, toujours chanté

Higelin, le chanteur engagé.

L’enfant né pendant la guerre garde forcement un traumatisme, des mauvais souvenirs, des peurs, très certainement de la haine et de la rancœur. C’est certainement le cas d’Higelin. Son éducation, faite par des personnes d’extrême droite, l’aura aussi mené vers ce chemin du chanteur engagé. Oui, du haut de ses 10 ans, ses éducateurs l’ont emmené dans la rue à la recherche d’algériens pour leurs casser la figure. Choqué, le petit garçon qu’il était, a alors crié de toutes ses forces pour avertir ces pauvres gens… C’est l’image qu’il a gardée de l’extrême droite. Et il ne l’a pas aimée. C’est ce qu’il raconte dans « les 7 minutes D’Higelin ».

C’est un Monsieur qui est contre la guerre quelle qu’elle soit. La chanson « La Croisade des enfants » le montre. Ce chef d’œuvre issue de l’album « Aï », est un hymne à la paix, le plus sublime qui puisse exister. Qui me fout des frissons à en chialer… La phrase « Où l’homme apprend la guerre à ses enfants » résonne en permanence dans ma tête.

Higelin s’affiche très clairement, comme Renaud, Barbara ou Maxime Leforestier comme un chanteur de gauche. Il participe très activement à des pétitions, à des œuvres caritatives et soutient la candidature de François Mitterrand en 1988.

Higelin et Mitterand
Higelin et Mitterand

 

En Mai 1980 il transformera son célèbre « Paris-New-York » en « Paris-Plogoff » contre un projet de construction d’une centrale nucléaire en Bretagne. Il est fortiche notre Jacques !

Il apportera aussi son soutien aux mal-logés et aux SDF avec L’abbé Pierre et son association Droit Au Logement. Merci Maître…

Ce que je retiens d’Higelin ?

Jacques Higelin était un artiste simple et plein de générosité. Et c’est ce que je retiens de lui avec sa musique folle et ces textes parfois totalement délirant et parfois magique, planant, d’une beauté que j’idolâtre…

Higelin sur scène
Higelin sur scène

C’est un artiste audacieux, et j’aime son univers expérimental. Il a créé de la musique qu’on n’avait jamais entendue en France. Il a laissé sur son passage des notes, des mélodies impressionnantes et très psychédéliques. Higelin a été pour moi un pionnier de la chanson, que dis-je, du rock français. Quoi qu’il soit tombé dans un esprit plus variété avec ses deux albums « Coup de Foudre » et « Beau repère ». Ce sont pour moi, ses deux albums les plus accessibles. Puis il est revenu en 2017 avec un album fou ! « Le Monde est Fou » et « A feu et A Sang » sont des titres forts de l’album. « A Feu et A Sang » est d’une audace monstrueuse, comme il sait le faire. Une chanson de 18 Minutes avec un texte fort, des motifs, des sons qui rend la chanson presqu’agaçante mais hyper intéressante et belle finalement…

Il nous à laissé avec ce chef d’œuvre, puis s’est enfui. Moi, je pense à tous ces artistes qu’il a lancé comme Jeanne Cherhal qui sont soudainement orphelin d’un père spirituel. Mais aussi à ses trois enfants qui sont dans des métiers artistiques, sa femme, sa famille… Puis à toute cette génération qui a écouté et s’est retrouvée dans Higelin, aux amoureux d’une éternité qui se sont embrassés sur « L comme Beauté ».

Enfin Bref… Je voulais juste dire… MERCI MAÎTRE HIGELIN !

Au Revoir Monsieur Higelin !
Au Revoir Monsieur Higelin !

Le p’tit Wil 😊

Voir aussi les meillleures chansons d’Higelin selon ma chanson française !

 

Privacy Preference Center

%d blogueurs aiment cette page :