Marc Lavoine, la variété française.

Marc Lavoine
Marc Lavoine

Lavoine Marc : chanteur francais mais aussi compositeur, interprète de la variété française pop mais aussi acteur.

Age de Marc Lavoine : 57 ans en 2019. Né dans l’Essonne.

Son père est employé aux postes, membre de la CGT. Comme il se doit alors, Marc Lavoine sera éduqué dans un environnement paternel communiste et athée. Sa mère par contre était catholique. Il grandit aussi dans une ambiance musicale puisque son père jouait de la trompette de jazz, mais pas seulement dans une ambiance musicale…

A l’âge de 15 ans il rejoint une école d’Arts à Paris pour devenir typographe et relieur.

Marc Lavoine âge … jeune !
Marc Lavoine âge … jeune !

Mais dès 16 ans, il renonce à ses études, comme beaucoup d’artistes connus (Maxime Leforestier, Louane, Florent Pagny et bien d’autres). Il veut faire du théâtre. Il travaille comme ouvreur à l’Olympia et propose à la fille de Bruno Coquatrix, ses premières chansons ! Elle le met en contact avec Fabrice Aboulker, un compositeur. Il deviendra un des compositeurs de Marc Lavoine mais il le sera aussi d’artistes comme Patricia Kaas, Sylvie Vartan, Florent Pagny ou encore Michel Delpech ! pas mal. Incroyable tout de même les hasards de la vie, mais aussi la volonté déployée par beaucoup d’artistes pour réussir dans leur passion ! Il mettra en contact Marc Lavoine avec un groupe style métal mais ça n’aboutit pas.

Marc Lavoine, le chanteur de l’amour.

Marc Lavoine les yeux revolver
Marc Lavoine les yeux revolver

Le père de Marc Lavoine lui aurait fait lire l’ « Anthologie de la poésie française » de Georges Pompidou. Il y aurait découvert des Desnos, Prévert, Aragon, Vian etc. C’était le monde qu’il allait viser dorénavant, celui des mots d’amour.

C’est en acteur qu’il commence sa carrière d’artiste, mais il se lance rapidement en tant que chanteur avec un single de 1983. Fabrice Aboulker lui avait écrit un premier titre qui a donné un 45 tours : « Je ne sais plus de quoi j’ai l’air », mais c’est surtout avec « Elle a les yeux revolver» que le succès arrive d’un coup ! près d’un million de ventes pour une musique composée par ce même Albouker. La belle voix de Marc Lavoine passe très bien dans cette chanson, qui fait de lui un vrai chanteur de chanson d’amour.

Suit alors le premier album avec « le parking des anges » qui lui aussi connaît un gros succès, dont il écrit les paroles et Albouker la musique. La carrière est lancée et ne s’arrêtera plus.

Les albums se suivent

Les albums s’enchaînent alors. 1987 avec « Fabriqué », puis 89 avec « Les amours du dimanche ». « Caribou » en 90, « Paris » en 92, « Lavoine Matic » en 96 et c’est une « Victoire de la Musique ».

Début 2000, nouvel album puis un second « L’heure d’été ». 2010 voit sortir « volume 10 » (son dixième), 2012 nouvel album, 2016 « les souliers rouges » avec coeur de pirates notamment.

Vient 2018. Marc Lavoine revient à nous avec « je reviens à toi ». Un peu sombre et triste, mais parlant aussi d’amour comme il sait le faire. (voir l’article sur le concert de Marc Lavoine à Amiens)

Lavoine-concert
Marc Lavoine en concert

Tout paraît si simple finalement, le succès presque dès le début et des albums qui se suivent avec des centaines de milliers de ventes la plupart du temps. Mais la vie n’est pas un long fleuve tranquille ! Il a aussi connu une dépression sévère dernièrement et avait une dépendance forte à l’alcool, avait semble-t-il. On a chacun nos faiblesses …la pression des artistes connus n’est sans doute facile à vivre en plus des difficultés de la vie. Mais pour Marc Lavoine il s’agit aussi et sans doute surtout d’une maladie dont aurait souffert sa mère : la lypémanie, « la lypémanie, c’est un peu plus profond que la mélancolie » a-t-il dit. SI on en parle dans cet article, c’est qu’il en parle lui-même beaucoup de sa situation notamment psychologique. Elle fait partie de l’artiste finalement…Pour l’anecdote, soulignons que Marc Lavoine et sa deuxième femme se sont quittés après 22 ans de mariage et il a retrouvé un autre amour avec une écrivaine de 23 ans … Ah ! les démons de la cinquantaine !

Marc Lavoine acteur

Lavoine-acteur
Marc Lavoine dans crossinglines

Mais Marc Lavoine est aussi acteur avec pas moins d’une vingtaine de films. C’est beau le talent d’artiste.

Dès 1984, il aura commencé en second rôle, et notamment dans « Pause-café » un feuilleton télévisuel qui a connu un beau succès. Au milieu des années 90, il joue avec Emmanuelle Béart ou encore avec Gérard Darmon en 2003. Il aura ainsi l’occasion de jouer pour des Claude Chabrol, avec des Donald Sutherland, Nick Nolte, William Fichtner … une belle carrière filmographique !

Marc Lavoine auteur

Marc Lavoine-livre
Marc Lavoine son livre thérapie

Mais il écrit aussi. Il aura écrit un livre sur son père. Une façon peut-être de se débarrasser psychologiquement de vieux et lourds souvenirs, une thérapie… ?

« L’homme qui ment » paru en 1995 (on le trouve encore à la fnac ou sur amazon) parle de ce père, charmeur, volage et donc menteur… Marc Lavoine collait les affiches pour les grèves avec son père et sa sœur, unis dans une même action voire un rêve.

Très marqué par ses parents et son enfance, Marc. Si nous en parlons c’est qu’il en a beaucoup parlé et que cela fait partie intrinsèque de ses chansons et de sa carrière. Habituellement, dans les articles, nous ne parlons que très rarement des situations personnelles ou familiales des artistes : à chacun sa vie et ses secrets…

Il y a aussi cet autre livre sur sa mère «  Quand arrivent les chevaux »… il a vraiment des choses à régler avec ses parents et son enfance. Mais si cela a permis à l’artiste de nous procurer du bonheur avec ses chansons alors disons que c’est un moindre mal.

Marc Lavoine : engagé

On ne peut pas dire que Marc Lavoine soit un chanteur engagé mais il s’implique en tout cas.

Marce Lavoine-chanteur
Un Marc Lavoine attachant

Il participe régulièrement aux Enfoirés, il parraine le théléton, il soutient des actions pour l’intégration de jeunes dans l’emploi, pour des jeunes autistes pour/avec lesquels il a monté un journal, contre l’illettrisme.

Bref de nombreuses implications sur des actions sociales et associatives plus que politiques, mais de belle facture.

Ses multiples engagements et sa carrière l’ont fait entré au musée Grévin sous forme d’une statut de cire : sire Lavoine…

Il l’a dit :

« J’écris le chagrin, je ne peux pas dire autre chose. J’ai vu ma mère dépérir petit à petit,  et respirer machinalement. Et elle n’était même plus capable de dire je t’aime aux personnes qu’elle aimait le plus, ses enfants … C’est pour ça que je fais des chansons d’amour, parce que c’est la seule chose qui compte pour moi … Parfois j’ai l’impression d’être comme elle, d’attendre quelqu’un qui ne vient pas »

« J’ai découvert, au décès de ma mère, que j’étais en colère depuis toujours », expliquait-il. « Son décès n’a pas réveillé cette colère, il m’a permis de la comprendre… Je suis révolté contre les hommes, révolté de ce qu’ils ont fait aux femmes à travers l’histoire, mais aussi dans ma vie personnelle »

« L’amour, c’est une boule à facettes de sentiments différents et contradictoires. Je ne m’en lasse pas, je n’aurais jamais terminé de l’explorer. Je suis d’ailleurs en train d’écrire un livre sur ma mère. Il s’appellera « Quand arrivent les chevaux » »,

On a tous été – on est tous – marqués par des événements ou des êtres, et en particulier pendant notre jeunesse, non ? Marc Lavoine l’est à coup sûr !

Écrit par Serge Para

ma chanson française