La chanson pop française

Etienne Daho : roi de la pop ?
Etienne Daho : roi de la pop ?

La pop française c’est tout d’abord de la pop, mais chantée en français par des chanteurs français ou francophones en Suisse, Belgique, Canada, mais aussi certains pays africains par exemple.

Ce courant peut être attribué aux pays anglosaxons : Etats Unis et Grande Bretagne dès les années 20 mais surtout après les années 60. Il s’agit souvent de chansons assez courtes, mettant en avant l’amour sur des musiques harmonieuses et assez simples.

La musique pop « is popular », populaire, et s’impose comme adaptée au grand public par excellence. Les chanteurs de pop française sont de véritables stars.

Un style mineur pour certain, voire pas un style du tout pour d’autres, mais plutôt un mélange fortement adaptatif, à visée commerciale. On ne peut pas négliger cependant le large succès des artistes pop français depuis de nombreuses années, un style qui a su muter, se transformer, pour rester apprécié du plus grand nombre.

Qu’est-ce que la pop ?

La musique pop peut-être considérée comme faisant partie de la variété internationale, catégorie dans laquelle on retrouverait aussi le rock, la country notamment. La « popsong » peut être d’ores et déjà située dans les années 20. La pop music se développe vraiment en fin des années 50 en Angleterre en relation avec le rock’n’roll.

Le rock dans les années 50 est inspiré d’un rhythm and blues, issu du jazz et du blues. Ce courant est popularisé par des artistes noirs, Chuck Berry notamment. Le rock’n’roll en est issu d’une adaptation par les chanteurs blancs. C’est donc un courant issu de cette filière du rock’n’roll.

les Beatles, naissance de la pop ?
les Beatles, naissance de la pop ?

Le rock reste plus proche du blues dont il est issu. Les Rolling Stones illustrent cette musique plus proche du rhythm and blues. La pop se distingue par son caractère musicalement plus harmonieux, mélodique. Les Beatles en sont l’incarnation même, « yesterday » en étant un exemple marquant.

 

C’est est une forme de rock soft, le rock ayant un caractère plus affirmé, plus énergique. Elle est plus « frivole », légère et a vocation à ne pas durer, plus accessible au plus grand nombre. Le rock quant à lui est un style plus marqué, une culture plus identifiée, censé durer car plus puissant dans l’imaginaire.

La musique pop, est simple, facilement mémorisable, mélodieuse, parle souvent d’amour et incite à la danse. La puissance des textes n’est pas son point fort en général, mais ce n’est pas ce qu’on lui demande. Les chansons sont courtes sauf exceptions notables (certaines des Beatles par exemple).

 

 

Histoire de la pop

Les années 60

L’essor de la pop en France est à l’image de son « père » le rock’n’roll, mais avec un caractère encore plus affirmé sur un point au moins ; son intérêt mercantile, consommable à souhait, voire jetable. Les Etats Unis ont exporté le Rock’n’roll et la pop music un peu comme les produits de large consommation. La musique populaire plaît au plus grand nombre, qui en devient un marché à exploiter. Les adolescents des années 60 sont une cible désignée pour développer un business de masse auprès de ceux qui n’ont guère d’argent.

La pop se fait du blé !
La pop se fait du blé !

Le marché des masses à faible revenu est très grand !. Certains auront même affirmé que la pop était un style secondaire « phagocyteur » de styles plus nobles, commercial principalement, accessible facilement donc vendable au plus grand nombre. Un genre peu artistique, mais à forte capacité de diffusion tant pour sa musique que pour tous les produits dérivés qui vont avec. Elle s’est inspirée de nombreux styles de musiques au fil du temps.

D’aucuns marquent sa naissance avec ce qu’ils considèrent comme la première chanson de ce courant: « Love me do » des Beatles. Ecrite en 1962, sortie en 45 tours vinyle, elle a eu un succès international et aurait donc marqué la naissance du courant en Angleterre. En tout cas les Beatles ont marqué l’histoire et l’essor de la pop music.

L’histoire de la pop est un peu difficile à suivre, dans la mesure elle aura été dès son origine un style d’absorption et de transformations. Absorption d’autres tendances en vue d’évoluer et absorption de diverses techniques ou technologies. La « simplicité » de cette musique est sans doute la force d’adaptation profonde de ce style musical un peu fourre-tout. A l’opposé, le Jazz par exemple, est plus compliqué d’accès, tant à écouter parfois qu’à jouer et comprendre musicalement.

De 1960 à 2000

Avant les années 60, il y avait bien entendu la chanson francaise traditionnelle (voir Frehel, Charles Trenet…), la variete. Le jazz et le blues s’étaient glissés dans la musique française dès les années 1920, en provenance des Etats-Unis. Bien entendu on se souviendra de Joséphine Baker, américaine certes mais venue en France dans les années 20 et naturalisée française dans les années 30. Image même du Jazz, la chanteuse, danseuse, artiste complète, a alors marqué le jazz français. La pop reprend un peu du jazz, son grand-père, (le père étant le rock’n’roll….), notamment un rythme régulier.

Michael Jackson : la pop et bien d’autres styles
Michael Jackson : la pop et bien d’autres styles

Elle nous viendra ainsi des pays anglo-saxons, les Beatles en étant les dignes représentants. Bien sûr, on ne la confondra pas avec le rock’n’roll dont Elvis Presley en est un des icônes. Les grandes figures ont fait évolué le style, comme Madonna « the queen of pop », britney Spearsprincess of pop – ou bien entendu Michael Jackson, « the king of pop », loin du styles des Beatles !

Durant les années 1970 – 1980, la puissance commerciale de la musique pop grandit. Au fil du temps de multiples sous produits sont apparus, plus ou moins identifiables entre eux d’ailleurs. Le style pop-rock par exemple, le britpop dans les années 90. Il en est de même de la nouvelle mode des boys bands. Ont suivi aussi d’autres courants comme les chanteuses dont l’ampleur de la voix était la clé du succès (Céline Dion par exemple). L’electro-pop absorbe les outils électroniques dédiés à la musique.

Le succès de la pop auprès des jeunes et des ados, ses premières cibles, ne se dément pas, et s’étend à d’autres tranches d’âges au fil du temps !

De 1990 et 2000

Le business du disque grossit, grossit ! Et avec lui ses produits dérivés. A la fin des années 1990 les vidéo clips en font partie. Ils deviennent parfois un des éléments essentiels comme par exemple pour la chanteuse pop française Mylène Farmer.

Dans les années 90 des groupes ou chanteurs s’attachent à des textes plus sophistiqués, plus sérieux comme Étienne Daho et l’électro-pop par exemple.

The Voice… en français francophone, please !
The Voice… en français francophone, please !

 

Le début des années 2000 voit apparaître la télé réalité aux Etats unis puis en France. (Star Academy, the voice). L’industrie de la musique pop a trouvé un autre média pour étendre son business. C’est une nouvelle façon aussi de faire émerger des chanteurs pop français formatés pour le meilleur de leur business.

Ceci n’empêche pas d’avoir du talent mais contribue sans doute à standardiser l’évolution de ce style et de le contraindre. Ça marche, mais c’est sans doute un peu triste… même si la technique n’est pas nouvelle. Les radios l’utilisaient au début du 20ème siècle avec les sélections radiophonique dites radio-crochets.

 

 

Le style s’adapte

La pop n’est certes pas un fourre-tout, mais aura su ingérer de nombreux styles et instrumentations. La guitare, la basse, la batterie sont les pierres angulaires du rock’n’roll et de ses descendants, dont la pop. Mais elle aura aussi intégré avec gourmandise des cuivres, d’autres cordes, des percussions, venus de la musique classique. La pop n’oubliera pas d’ingérer les effets électroniques en particulier pour les guitares, sans oublier des claviers aux multiples facettes et les effets innombrables (réverbs, distortions etc..). Les synthés ont suivis avec les effets électroniques dans les années 80. Bref la pop est goulue.

Elle aura donc évolué au cours des années avec toutes les évolutions technologiques et de tendances musicales, pour les adapter aux attentes du plus large public possible. Pour cela bien entendu il fallait pouvoir diffuser cette musique sur les radios tout d’abord. Il fallait des rythmes simples et des durées courtes. Des musiques harmonieuses, faciles à écouter et retenir étaient aussi nécessaires. Une organisation généralement en couplet refrain, simples et des textes a priori sans grand engagement.

De nombreux styles Pop

La pop est donc en quelque sorte un rock commercial de masse…. Elle est composé de multiples courants. Pop-rock, dance, disco, new age, new wave, britpop etc.

La dance désigne, de façon générale, une musique support de danses, que l’on trouve dans les boîtes de nuit en particulier Le disco quant à lui, se situe dans les années 70, fait partie de ces musiques dansantes, répétitives, voire obsédantes (les Bee Gees) . Le new age dans les années 70, peut aussi être rattaché en tant que musique pop du fait de sa cible de public très large, son caractère simple, tendance musique d’ambiance et méditative (Pink Floyd). La new wave des années 70 et 80 (qui refait surface dans les années 90) regroupe de multiples styles de musique pop-rock, aux sonorités électroniques, mélange post punk, disco, pop, électronique… ! Le britpop est un genre musical anglais (bien entendu !) des années 90, qui reprend surtout ce que faisaient les groupes des années 60 et 70 ;

Pop-rock

Bien sûr, parmi les styles, le pop-rock associe l’aspect mélodieux de la pop à celui affirmé du rock.

Après s’être séparés clairement, les deux courants se rejoignent dans les années 90. Une nouvelle catégorie commerciale très rapidement adoptée par le public. Un regroupement terminologique gagnant puisqu’on y aura vu des artistes comme Elton John, Rod Stewart

En général, pop et rock sont très proches en ce qui concerne les instruments utilisés et leur contenu musical. C’était était une bonne façon de se distinguer des autres courants comme le funk, le soul, le rap ou encore la techno. Et ça a marché.

Les boys bands

avec les spice girls
avec les spice girls, la pop « paye »

A la même époque les boys bands font fureur. Une vraie mode venue de nouveau des pays anglosaxons (Take that, Backstreet Boys). Mais aussi des groupes féminins girls bands connaissent un immense succès (spice girls)

 

 

 

 

 

 

La britpop

La britpop est un genre musical anglais apparaissant dans les années 90. Pas très innovant, il se base sur les succès des groupes des années 60 et 70.

Venus une nouvelle fois des Etats-Unis (encore !) les courants Rap /Hip Hop ne plaisent pas à tous. Cette musique s’intéresse peu à l’aspect mélodieux et préfèrent les rythmes scandés et saccadés. Les jeunes anglais (encore ! merdum !) ne veulent pas lâcher la pop. De même d’autres courants s’affirment comme le grunge ( Nirvana). Un nouveau genre allait naitre sous l’effet de l’évolution de son temps. Le Britpop était alors une réaction face à ces nouvelles tendances. Le groupe Oasis en est l’exemple. Variété, pop-rock se mélangent pour revenir vers les sources du rock dit mélodique. Intéressant ce sous-style, car il illustre la capacité d’adaptation de ce courant.

 

Trouver la voix

Céline Dion
Céline Dion : pop francophone

Les années 90 sont aussi celles des chanteuses ayant de la voix. Céline Dion bien sûr pour la francophonie, mais aussi Mariah Carey, Whitney Houston. Des dizaines de millions de disques sont venus, le business de la pop a trouvé une autre voie…

 

 

La Pop Française

Et dans tout cela où est donc la chanson française. Eh oui la pop c’était principalement et c’est toujours principalement anglosaxons. Mais sans en être les inventeurs, nous avons tout de même réussit à avoir de grand artistes français !

Sa vocation commerciale, s’est infiltrée dans la variété française, remisant ce qui avait fait la gloire d’un certain style français dans les années 70 et avant (voir Charles Trenet, Serge Reggiani, Charles Aznavour, Georges Brassens, Léo Ferre, Maxime Le Forestier, …).

Mais certains lui ont aussi donné des lettres de noblesse en la rapprochant de la chanson à texte à la française. Alors allons-y…même si on ne va pas faire ici une liste exhaustive de tous les artistes concernés (impossible), mais plutôt un panorama rapide de quelques un(e)s qui nous semblent avoir marqué la pop francaise.

Ce style émerge vraiment dans les années 60-80. Il y eut bien sûr d’autres courants auparavant à la française, la folk, le disco etc. C’est sans doute alors que la machine commerciale est lancée. Certains plus que d’autres, ont contribué à donner ses lettres de (petite ?) noblesse à la pop française, « un art mineur » comme l’aurait dit Serge Gainsbourg.

Pop française naissance et maturité

Claude Francois : la pop « françoise »
Claude Francois : la pop « françoise »

Avec cloclo, l’incontournable Claude François, on ne peut pas faire plus populaire ! Les années 60 et 70 avec « Belles belles » ou encore « le téléphone pleure » ou enfin « Alexandri Alexandra » en fin des années 70 ou « comme d’habitude », inoubliables.

On parlera bien entendu d’Etienne Daho. Etienne Daho est sans aucun doute l’un des artistes français pop, électro pop, qui a marqué cet essor de ce courant français des années 80. Le « roi de la pop française » pour certains !

 

 

Mélodies, voix particulière, textes engagés ou du moins à sens comme Tombé pour la France par exemple. Etienne Daho est l’un des icônes de la pop française, et principalement de l’électro-pop. Engagé M . Daho : avec l’album « Urgence », il est l’un des premiers chanteurs français à s’engager pour la lutte contre le sida.

 

Serge Gainsbourg
Serge Gainsbourg plus que la pop !

C’est probablement Serge Gainsbourg qui a le plus contribué a créer une transition entre le jazz et la pop, tout en n’oubliant pas d’y mettre une dose importante de chanson française à texte.

Louane : the voice, la nouvelle voie de recrutement de la pop
Louane : the voice, la nouvelle voie de recrutement de la pop

Notons que des artistes comme Alain Souchon, Julien Clerc ou encore Renaud ont contribué à réconcilier ou rapprocher la chanson française « traditionnelle à texte».

 

 

 

N’oublions pas certains autres artistes qui ont marqué ces dernières années.

Louane est issue de la nouvelle façon de recruter des artistes avec « the voice ». « nos secrets », l’album de Louane en 1995 est un des bons albums de la pop de française si mélangée de styles musicaux. Rock léger et romantique, chanson prégnante, un peu d’électro, authenticité des interprétations.

Ce style est depuis le début des années 2010 une clé du succès : Stromae, Maître Gims ou autres Kendji Girac.

 

Les chanteurs et chanteuses pop francais

Et n’oublions pas, (sans se risquer à une liste exhaustive ! ):

Alain Bashung, au style plutôt rock, new wave (« Gaby », « vertige de l’amour »);

Amel Bent passée l’émission « la nouvelle star »

Calogero, artiste et compositeur ;

Axelle Red , auteure, interprète et compositrice;

Cœur de pirate, auteure, compositrice, chanteuse;

Daniel Balavoine (« le chanteur », « quand on arrive en ville ») 2003 ;

Florent Pagny ;

Francis Cabrel, un peu blues aussi;

Jacques Dutronc, acteur chanteur, compositeur;

Jean-Jacques Goldman, auteur compositeur chanteur, qui porte bien son nom et a transformer la musique en or !

Marc Lavoine, auteur interprète, sensible au « son » ;

Michel Berger, qui continue au delà de ses talents de chanteur, auteur et compositeur, écrira par exemple l’album Rock’n’roll attitude » pour Johnny Hallyday ;

Mylène Farmer, mais aussi rock new wave, danse ;

Pascal Obispo, chanteur, auteur compositeur variété française ;

Renaud auteur compositeur interprète;

Vanessa Paradis chanteuse;

Véronique Sanson, (qui en fait n’en manquait pas);

Les chanteurs et chanteuses francophones

N’oublions pas les artistes francophones :

Rock Voisine, le Canadien chanteur auteur et compositeur.

Céline Dion, canadienne ;

Robert Charlebois, auteur compositeur interprète, encore canadien

Stromae auteur compositeur chanteur belge.

Beau succès pour ce style de musique, alors osons le dire… la pop paye !

Écrit par Serge Para


Les meilleurs chanteurs de pop Française